Imprimer
  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
 

MADEMOISELLE JULIE (MISS JULIE) - de Liv Ullmann - 2014 - Norvège, Irlande, Grande-Bretagne, France - 2h13 - VOSTF (anglais)
Critiques : 1 2

 

-o-o-

lundi 6
17h30 21h

1890, Irlande. Tandis que tout le monde célèbre la nuit des feux de la Saint Jean, Mademoiselle Julie et John, le valet de son père, se charment, se jaugent et se manipulent sous les yeux de Kathleen, la cuisinière du baron, jeune fiancée de John. Ce dernier convoite depuis de nombreuses années la comtesse voyant en elle un moyen de monter dans l'échelle sociale...

Nouvelle adaptation de la pièce d'August Strindberg, datant de 1888, qui reste d'une étonnante modernité. Liv Ullmann se réapproprie le récit et dépeint avec intelligence les rapports humains en livrant une œuvre fine et sensible.

 

 

 

SUNHI (U RI SUNHI) - de Hong Sang-soo - 2014 - Corée du sud - 1h28 - VOSTF (coréen)
Locarno 2013 - Prix de la mise en scène
Deauville 2014 - Sélection Officielle (hors compétition)
Critiques : 1 2

mardi 7
18h et 21h

-o-o-

Diplômée en cinéma, Sunhi rend visite à l'un de ses professeurs, Choi, en vue d'obtenir une lettre de recommandation lui permettant d'aller étudier aux États-Unis. Ce jour là, elle revoit deux hommes de son passé: Pendant le temps qu'ils passent ensemble, Suhni reçoit leurs différents conseils sur la vie; mais les trois hommes la définissent et parlent d'elle comme s'ils ne la connaissaient pas vraiment...

Un Hong Sang-soo à plein régime dans ce nouvel opus ludique, délicieusement incongru et irrésistiblement drôle.

 

 

 

L'INSTITUTRICE (HAGANENET) - de Nadav Lapid - 2014 - Israël, France - 2h00 - VOSTF (hébreu)
Cannes 2014 - Semaine Internationale de la Critique
Critiques : 1 2 3 4

-o-o-

lundi 13
17h30 et 21h

Une institutrice décèle chez un enfant de 5 ans un don prodigieux pour la poésie. Subjuguée par ce petit garçon, elle décide de prendre soin de son talent, envers et contre tous...

Nadav Lapid prolonge avec "L'Institutrice" l'impressionnant alliage de calme et de tension extrême qui parcourait "Le Policier" il y a deux ans. Sur un sujet original, il nous propose un film étonnant, ou la poésie des mots fait écho à celle des mouvements de caméra.

 

 

 

BOYHOOD - de Richard Linklater - 2014 - Etats-Unis - 2h43
Berlin 2014 - Ours d'Argent du Meilleur Réalisateur
Critiques : 1 2 3 

 

Attention : horaires modifiés en raison de la durée du film

mardi 14
15h et 20h

-o-o-

Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l'âge de six ans jusqu'à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte...

A partir d’une idée spectaculaire – filmer sur douze ans le vieillissement des acteurs –, le maître de l’intimisme indé réussit un film délicat, émouvant et fondamentalement positif.

 

 

 

LEVIATHAN - de Andreï Zviaguintzev - 2014 - Russie - 2h21 - VOSTF (russe)
Cannes 2014 - Prix du scénario
Critiques : 1 2 3 4 5

 

Attention : horaires modifiés en raison de la durée du film

mardi 21
15h et 20h

lundi 20
17h30 et 21h

Kolia habite une petite ville au bord de la mer de Barents, au nord de la Russie. Il tient un garage qui jouxte la maison où il vit avec sa jeune femme Lylia et son fils Roma qu'il a eu d'un précédent mariage. Vadim Cheleviat, le Maire de la ville, souhaite s'approprier le terrain de Kolia, sa maison et son garage. Il a des projets. Il tente d'abord de l'acheter mais Kolia ne peut pas supporter l'idée de perdre tout ce qu'il possède, non seulement le terrain mais aussi la beauté qui l'entoure depuis sa naissance. Alors Vadim Cheleviat devient plus agressif...

Film supérieurement intelligent, parfois très drôle – ce qui est nouveau –, magnifiquement filmé et interprété, "Léviathan" offre une richesse inouïe de thèmes de réflexion. Du grand, très grand cinéma.

 

 

Pas de programmation Culture & Cinéma
- à La Gaude : le lundi 27 octobre (congés scolaires)

   

 

MAGIC IN THE MOONLIGHT - de Woody Allen - 2014 - Etats-Unis - 1h38 - VOSTF (anglais)

Deauville 2014 - Film d'ouverture
Critiques : 1 2 3

 

En sortie nationale

mardi 28
18h et 21h

-o-o- 

Le prestidigitateur chinois Wei Ling Soo est le plus célèbre magicien de son époque. Se laissant convaincre par son fidèle ami Howard Burkan, Stanley se rend chez les Catledge qui possèdent une somptueuse propriété sur la Côte d'Azur. Il se fait passer pour un homme d'affaires, du nom de Stanley Taplinger, dans le but de confondre la jeune et ravissante Sophie Baker. Sophie prouve qu'elle a des dons de télépathie et accomplit des exploits surnaturels qui dépassent l'entendement. Sans explication rationnelle, Stanley est mal à l'aise et stupéfait... Désormais, la magie – dans tous les sens du terme – va contaminer les personnages et bouleverser leur vie. Mais n'avons-nous pas tous, plus ou moins, envie d'y croire ?

Bijou de comédie située sur la Côte d'Azur et en partie à Vence dans les années 20, avec un scénario et des dialogues ciselés, des images magnifiques où la magie, métaphore du cinéma, opère à tous les niveaux. Woody Allen magicien !

 

 

icone-pdf