Imprimer
  

 

Casino
Vence

La Coupole
La Gaude
Salle
Juliette Gréco
Carros

LE CONGRES (THE CONGRESS) - de Ari Folman - 2013 - Israël, Allemagne, Pologne - 2h00 - VOSTF (anglais)
Cannes 2013 - Quinzaine des Réalisateurs
autres critiques : 1 2 3 

mardi 10 18h et 21h

lundi 9
17h30 et 21h

dimanche 8
17h30

Robin Wright (que joue Robin Wright), se voit proposer par la Miramount d'être scannée. Son alias pourra ainsi être librement exploité dans tous les films que la major compagnie hollywoodienne décidera de tourner, même les plus commerciaux, ceux qu'elle avait jusque-là refusés. Pendant 20 ans, elle doit disparaître et reviendra comme invitée d'honneur du Congrès Miramount-Nagasaki dans un monde transformé et aux apparences fantastiques...

Cinq ans après Valse avec Bachir, Ari Folman orchestre la confrontation entre un monde finissant, qui s'obstine à filmer des acteurs de chair et d'os, et une nouvelle ère, où les ordinateurs dupliquent du divertissement à l'infini, où les images n'ont plus de lien avec la réalité. Le mélo et la satire se mêlent harmo­nieusement.

 

 

 

 

GRAND CENTRAL - de Rebecca Zlotowski - 2013 - France - 1h35
Cannes 2013 - Un Certain Regard
Festival de Cabourg 2013 - Grand Prix
autres critiques : 1 2 3 4 

-o-o-

lundi 16
17h30 et 21h

-o-o-

Gary est jeune, agile, il apprend vite. Il fait partie de ceux à qui on n'a jamais rien promis. De petits boulots en petits boulots, il est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il trouve enfin ce qu'il cherchait...

Dose de radioactivité ou dose d'amour ? C'est le propre de Grand Central de ne pas les démêler, parce que l'une et l'autre sont, aux yeux de Rebecca Zlotowski, tout aussi dangereuses. La radioactivité s'insinue, invisible, dans les corps, tandis que l'amour bouleverse les âmes et perturbe les relations entre les êtres, ceux qui doivent pourtant être solidaires au travail, dans la centrale, pour éviter les accidents...

 

 

 

 

MICHAEL KOHLHAAS - de Arnaud des Pallières - 2013 - France, Allemagne - 2h02
Cannes 2013 - Sélection Officielle
autres critiques : 1 2 3 4 5 

mardi 17
18h et 21h

-o-o-

-o-o-

Au XVIème siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse. Victime de l'injustice d'un seigneur, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit...

Poème épique, dont le sujet historique résonne jusqu'à nos jours... Arnaud des Pallières signe ici une œuvre philosophique et politique d'une beauté magistrale...

 

 

 

 

JIMMY P. - PSYCHOTHERAPIE D'UN INDIEN DES PLAINES (JIMMY P. - PSYCHOTHERAPY OF A PLAINS INDIAN) - de Arnaud Desplechin - 2013 - France, Etats-Unis - 1h56 - VOSTF (anglais)
Cannes 2013 - Sélection Officielle
autres critiques : 1 2 3 4  

Changement de programme :
le film LE MAJORDOME, initialement prévu à cette date, sera programmé le lundi 7 octobre

-o-o-

lundi 23
17h30 et 21h

-o-o-

Etat du Montana, 1948. L'Indien James Picard, vétéran de la 2e Guerre de retour dans le ranch où il a grandi, est frappé par de terribles maux de tête. Croyant qu'il s'agit des séquelles d'une blessure au combat, il se rend dans un hôpital de guerre spécialisé dans la prise en charge des troubles les plus mystérieux. Incapables d'identifier le mal qui ronge leur patient, les médecins décident d'appeler à la rescousse George Devereux, anthropologue français à l'accent roumain...

Avec cette adaptation du récit du psychanalyste et ethnologue Georges Devereux, Arnaud Desplechin nous conduit dans le monde médical des années 50, où l'audace primait sur le scepticisme dans ces débuts de l'ethnopsychiatrie. Une œuvre portée par des acteurs magnifiques.

 

 

 

 

ILO ILO - de Anthony Chen - 2013 - Singapour - 1h39 - VOSTF (mandarin, tagalog, anglais)
Cannes 2013 - Quinzaine des Réalisateurs - Caméra d'Or 
autres critiques : 1 2   

mardi 24
18h et 21h

lundi 30
17h30 et 21h

-o-o-

Jiale, jeune garçon turbulent vit avec ses parents. Les rapports familiaux sont tendus et la mère, dépassée par son fils, décide d'embaucher Teresa, une jeune Philippine. Teresa est vite confrontée à l'indomptable Jiale, et la crise financière asiatique de 1997 commence à sévir dans toute la région...

Chen, éclaire l'actualité d'une lumière douce et pourtant crue. Douce, parce que chacun des personnages, quatre héros ordinaires, est présenté avec la plus fine humanité et un souci d'équité dont le bel équilibre a valu la Caméra d'Or à Chen. Crue aussi, parce que le cinéaste n'élude rien de ce qui fait la douleur d'une situation de crise...

 

 

 

 

SPECIALE PREMIERE (THE FRONT PAGE) - de Billy Wilder - 1974 / 2013 - Etats-Unis - 1h45 - VOSTF (anglais)
Golden Globes 1975
Paris Cinéma 2013
autres critiques : 1  

SPECIAL «REGARDS SUR LE PATRIMOINE»
Film présenté en copie numérique restaurée

mardi 1er octobre
18h et 21h

-o-o-

-o-o-

Rédacteur en chef d'un journal, Walter Burns est en colère contre Hildy Johnson, son meilleur journaliste, qui, absent, risque de lui faire manquer l'exécution d'un dangereux assassin. Mais le reporter désire abandonner le journalisme et toute recherche de scoop, et préfère se marier. Walter va tout faire pour qu'Hildy revienne sur sa décision...

Gentiment caustique, parfaitement millimétré et souvent efficace, Billy Wilder s'adonne sans vergogne à l'humour, avec une noirceur, un cynisme et une rigueur d'écriture époustouflants...

 

 

 

icone-pdf